Samedi, 3 decembre 2022 22:50:31

Selon le quotidien italien La Repubblica, l'Otan a prévenu ses États membres du déploiement par la Russie du sous-marin nucléaire K-329 Belgorod, qui transporte le missile nucléaire Poséidon.

Sous-marin le plus long de l'océan, le Belgorod, livré à la marine russe début juillet, serait actuellement immergé dans les eaux arctiques après une possible implication dans le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, selon La Repubblica.

L'Otan craint que la prochaine mission du Belgorod, long de 184 mètres pour 18 mètres de largeur et 9 de hauteur, soit de tester les surpuissantes torpilles Poseidon, également connues sous le nom de "torpilles de l'Apocalypse". Ces dernières mesureraient 24 mètres de long, 2,5 mètres de diamètre pour un poids d'environ 100 tonnes.

Dotées d'une propulsion nucléaire et pouvant être armées d'une tête atomique, elles auraient une portée de près de 10.000 kilomètres, rapporte L'Express. Équipées d'une charge nucléaire, les torpilles Poseidon seraient capables de frapper près des côtes pour provoquer un "tsunami radioactif".

La torpille Poseidon avait été présentée en 2018 par la Russie, qui a agité par la voix de Vladimir Poutine la menace nucléaire la semaine dernière, comme "le moyen d'assurer sa suprématie militaire""C'est un type d'arme complètement nouveau qui obligera les marines occidentales à modifier leur planification et à développer de nouvelles contre-mesures", a souligné l'expert HI Sutton dans La Reppubblica.

Laurent Morales / lindependant.fr

 

La vidéo de la Semaine