Samedi, 3 decembre 2022 23:42:52

Dikembe Mutombo, légende du basket, est soigné à Atlanta, aux États-Unis, pour le traitement d'une tumeur cérébrale. La NBA, au sein de laquelle le Congolais a brillé dans les années 1990 et 2000, a révélé cette information dans un communiqué publié samedi 15 octobre.

Le « Mont Mutombo » face à un nouveau défi. Ambassadeur de la NBA et membre du Hall of Fame (Temple de la Renommée) de la ligue nord-américaine de basket depuis 2015, Dikembe Mutombo se bat contre la maladie. La NBA, avec l'accord de l'ancien joueur et de sa famille, a révélé l'information samedi 15 octobre.

Le Congolais « suit actuellement un traitement pour une tumeur cérébrale », annonce la NBA, selon laquelle « il reçoit les meilleurs soins possibles d'une équipe de spécialistes à Atlanta » et « il affiche un état d'esprit excellent alors qu'il commence ce traitement ». « Dikembe et sa famille demandent de respecter leur intimité pendant cette période, afin qu'ils se concentrent sur sa guérison. Ils sont reconnaissant pour les prières et les meilleurs vœux », conclut le communiqué.

Adam Silver, le patron de la NBA, a également envoyé un message de soutien : « Toutes nos pensées et prières vont à Dikembe, un des grands humanitaires de noter monde. »

Une légende africaine en NBA

Âgé de 56 ans, Dikembe Mutombo a joué en NBA pendant 18 ans, de 1991 à 2009, et a atteint deux fois les finales, en 2001 avec les Philadelphie Sixers (défaite face aux Los Angeles Lakers) et en 2003 avec les New Jersey Nets, devenus depuis les Brooklyn Nets (défaite face aux San Antonio Spurs). Du haut de ses 2,18m, le Congolais natif de Kinshasa s'est élevé parmi les meilleurs défenseurs de l'histoire de la NBA.

Quadruple meilleur défenseur de l'année, huit fois sélectionné pour le All-Star Game, Dikembe Mutombo est aussi le deuxième meilleur contreur de l'histoire de la ligue : avec 3 289 blocks, il fait mieux que Kareem Abdul-Jabbar (3 189 blocks) et n'est devancé que par le Nigérian Hakeem Olajuwon (3 830 blocks). Le Congolais s'est aussi rendu célèbre avec son « Mutombo Finger Wave », un geste de négation du doigt qu'il faisait après chaque contre, comme pour dire « Not in my house » (« Pas chez moi »).

Rfi

 

La vidéo de la Semaine