Dimanche, 5 decembre 2021 15:01:19

D'ici quelques jours, l’Autriche pourrait confiner des millions de personnes non vaccinées complètement contre le coronavirus. C’est ce qu’a déclaré jeudi le chancelier Alexander Schallenberg. Le pays fait face à une flambée inédite du nombre d’infections et que le système de santé est sous pression.

Selon des données officielles, 65 % de la population autrichienne est intégralement vaccinée contre le covid, l’un des plus faibles taux de vaccination parmi les pays d’Europe de l’Ouest. De nombreux Autrichiens sont sceptiques à propos des vaccins.

Un plan convenu en septembre par le gouvernement prévoit l’instauration de mesures de confinement pour les non-vaccinés en cas de franchissement du seuil de 30 % d’occupation des lits en hôpitaux par les patients atteints du covid. Le niveau actuel est de 20 %, et croît rapidement.

« Nous nous trouvons à quelques jours de devoir instaurer un confinement pour les personnes non vaccinées », a dit Alexander Schallenberg lors d’une conférence de presse, déplorant le faible taux de vaccination dans le pays. Le gouvernement conservateur a récemment interdit aux non-vaccinés d’accéder à des lieux comme les restaurants et théâtres.

Une proposition visant à instaurer des mesures de confinement régionales s’appliquant uniquement aux personnes non vaccinées en Autriche a été rejetée pour l’instant. Le ministre de la Santé, Wolfgang Mueckstein, avait proposé cette mesure lors d’une réunion mercredi, mais les chefs des provinces de Haute-Autriche et de Salzbourg n’étaient pas d’accord.

« Je suis un peu sceptique à ce sujet », a déclaré le gouverneur de la province de Salzbourg, Wilfried Haslauer, lors d’une conférence de presse. Le politicien conservateur a souligné que les personnes non vaccinées n’ont de toute façon plus accès aux pubs, aux manifestations et aux sites sportifs. Depuis lundi, ces lieux ne sont en effet ouverts qu’aux personnes vaccinées ou pouvant prouver leur guérison.

Feu vert attendu dimanche

Le chancelier autrichien Alexander Schallenberg a annoncé vendredi qu’il attendait le feu vert du parlement dimanche pour un confinement des personnes non vaccinées ou non guéries du coronavirus au plan national, alors que le pays est confronté à une augmentation rapide des cas.

« L’objectif est clair : nous voulons donner dimanche le feu vert à un confinement national pour les personnes non vaccinées », a déclaré M. Schallenberg lors d’une conférence de presse, sans préciser la date de l’entrée en vigueur de la mesure.

Lesoir.be

 

La vidéo du Jour