Paul Rusesabagina est accusé d’être l’un des fondateurs et financiers d’un groupe rebelle rwandais et se retrouve aujourd’hui accusé entre autres de terrorisme, de kidnapping et d’assassinat. Les circonstances de son arrestation ne sont pas connues, la police rwandaise assure que c’est grâce à une «coopération internationale». L'information est confirmée par le Rwanda Investigation Bureau sur son compte Twitter. Pendant le génocide, Paul Rusesabagina avait sauvé plus d’un millier de Tutsis et de Hutus dans son hôtel, un acte immortalisé par le film Hôtel Rwanda. Depuis plus de 10 ans, Paul Rusesabagina était devenu opposant au régime de Kigali et vivait entre la Belgique et les États-Unis. Depuis le 3e mandat de Paul Kagame, son parti estimait que seule la lutte armée permettrait de renverser le régime du président actuel. 

RFI