Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a annoncé dimanche avoir été testé positif au coronavirus, ajoutant avoir de légers symptômes du COVID-19 et qu'il recevait un traitement médical.

"Comme toujours, je suis optimiste", a dit sur Twitter le dirigeant âgé de 67 ans, qui se refusait à porter un masque.

Le Mexique fait face à une deuxième vague épidémique et présente le quatrième bilan le plus lourd au monde en terme de décès.

D'après les données communiquées dimanche par le ministère de la Santé, 10.872 nouveaux cas de contamination et 530 décès ont été enregistrées au cours des vingt-quatre dernières heures, portant le bilan de l'épidémie à 1.763.279 infections et 149.614 morts.

Andres Manuel Lopez Obrador a indiqué que son ministre de l'Intérieur serait chargé en son absence de tenir la conférence de presse matinale organisée chaque jour.

S'exprimant lors d'une conférence de presse peu après l'annonce présidentielle, un représentant des autorités sanitaires a indiqué que le président se trouvait "dans un état stable" et que les symptômes étaient pour le moment légers. "Une équipe de spécialistes s'occupe de la santé du président", a ajouté Jose Luis Alomia Zegarra.