Le Malawi, pays d'Afrique de l'Est, a annoncé ce week-end qu'il ouvrirait sa toute première mission diplomatique en Israël, plaçant ce bâtiment à Jérusalem.

La nation chrétienne entretient des relations avec Israël depuis 1964, mais aucun des deux pays n'a ouvert d'ambassade sur le territoire de l'autre.

Vendredi, le président du Malawi, Lazarus Chakwera, a promis d'ouvrir une mission diplomatique à Jérusalem alors qu'il s'adressait au parlement du pays et évoquait la nécessité de réformer son ministère des Affaires étrangères.

«Les réformes comprendront également un examen de notre présence diplomatique, y compris notre détermination à avoir de nouvelles missions diplomatiques à Lagos, au Nigéria, et à Jérusalem, en Israël. Je partagerai plus de détails à ce sujet dans un proche avenir. "

Bien que Chakwera, devenu président en avril de cette année, ait parlé d'une mission diplomatique, on présume qu'il fait référence à une ambassade. Si le Malawi respecte son engagement, il serait le premier pays africain à franchir cette étape, que ce soit pour un bureau diplomatique ou une ambassade.

Chakwera était en Israël l'année dernière avant les élections et a visité Jérusalem, y compris la vieille ville et le mur occidental.

À ce jour, seuls les États-Unis et le Guatemala ont des ambassades à Jérusalem, tandis que le reste des 87 ambassades en Israël sont situées dans la région de Tel Aviv.

Vendredi, le président américain Donald Trump a annoncé que la Serbie et le Kosovo ouvriraient des ambassades à Jérusalem.

Par ailleurs, le Honduras a également promis d'ouvrir une ambassade à Jérusalem.

La majeure partie de la communauté internationale a refusé de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël, estimant qu'un tel statut ne pourrait être accordé qu'après la conclusion d'un accord sur le statut final pour une résolution à deux États du conflit israélo-palestinien.

Le plan de paix de Trump précise que Jérusalem est la capitale d'Israël. L'Amérique a fait pression pour que d'autres pays le reconnaissent en y transférant leurs ambassades.

Jpost