Dimanche, 3 juillet 2022 00:26:54

Les dirigeants de l'Église d'Angleterre ont appelé le gouvernement à mettre fin à sa politique d'envoi de demandeurs d'asile déboutés au Rwanda.

Dans une lettre fortement formulée publiée dans The Times , les archevêques de Cantorbéry et d'York, aux côtés de plus de 20 évêques, ont dénoncé la police comme "immorale" et ont déclaré qu'elle apportait "la honte" à la Grande-Bretagne. 

Des contestations judiciaires sont entendues avant le premier vol d'expulsion vers le Rwanda qui doit décoller mardi après-midi.

Le gouvernement affirme que la politique est nécessaire pour réprimer les passeurs qui profitent du transport de personnes à travers la Manche dans de petits bateaux. 

"Que le premier vol de déportation quitte ou non la Grande-Bretagne aujourd'hui pour le Rwanda, cette politique devrait nous faire honte en tant que nation", écrivent les dirigeants de l'Église.

"La honte est la nôtre, car notre héritage chrétien devrait nous inciter à traiter les demandeurs d'asile avec compassion, équité et justice, comme nous le faisons depuis des siècles."

L'archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, s'est prononcé publiquement contre le plan rwandais dans son sermon du dimanche de Pâques lorsqu'il a déclaré qu'il soulevait "de sérieuses questions éthiques" et était "le contraire de la nature de Dieu". 

Il a été vivement critiqué par le gouvernement pour ses commentaires et les critiques lui ont suggéré de rester en dehors de la politique, mais il s'est ensuite défendu de s'exprimer sur la question, affirmant qu'il aurait été "lâche" de ne pas le faire.

 

CP

 

La vidéo de la Semaine