Dimanche, 5 decembre 2021 14:16:39

Le 4 août, neuf évangélistes allemands ont été confondus avec des terroristes islamistes dans un métro de Valence. Utilisant un mégaphone, l'un des hommes a commencé à s'exprimer: "Ce métro est plein de péché, plein d'alcool, la Parole de Dieu dit..." Mais à ce moment là, un passager, pensant avoir affaire à des terroristes islamistes, s'est levé et a crié "Nous allons tous mourir!".

Réalisant l'impact négatif de ses mots, l'évangéliste s'est excusé et a dit "Je rigole! Ne craignez pas, craignez seulement le péché !", mais la panique avait été enclenchée, et les passagers tentaient, en vain, de s'échapper du métro.

Lorsque la police est arrivée, elle a confisqué les tracts d'évangélisation des neuf allemands, et ils ont été arrêtés. Le 10 août, ils ont été libérés sous caution après avoir dû payer 3000 euros chacun. Ils n'ont en revanche pas été capables de quitter l'Espagne car ils doivent comparaître devant le juge. La cour doit décider si les hommes sont coupables d'avoir causé un trouble de l'ordre public.

L'un des responsables du groupe d'évangélisation Werde-Licht (Soit une lumière) s'est expliqué dans une vidéo publiée sur YouTube. "Ce qui est arrivé n'était pas du tout notre intention. Nous sommes des chrétiens tout ce qu'il y a de plus normal, avec nos familles et nos jobs. Le but de notre groupe est seulement d'être témoins dans les villes que Jésus est le seul Dieu et Sauveur."

Regarder la vidéo ci-dessus

Les chrétiens évangéliques de Valence ont réagi à cet événement. Des pasteurs locaux ont critiqué ce qu'ils ont considéré être "une communication inappropriée de l'Evangile" et un "manque de communication contextuelle et transculturelle".

Avec Evangelique Info

 

La vidéo de la Semaine