Dimanche, 5 decembre 2021 15:46:15

Joe Biden a déclaré aux journalistes que le pape François avait déclaré qu'il devrait continuer à communier malgré les plans de l'Église catholique américaine qui pourraient le voir banni pour ses opinions sur l'avortement.

Le président américain, qui est catholique, a rencontré vendredi le pape à huis clos.

La réunion privée a été exceptionnellement longue, d'une durée d'environ une heure et demie.

Biden a ensuite divulgué une partie de leur discussion dans des commentaires aux journalistes lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre italien Mario Draghi.

Il a déclaré que le couple n'avait pas discuté de l'avortement ou de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis. 

"Nous venons de parler du fait que [le pape] était heureux que je sois un bon catholique et [de] continuer à recevoir la communion", a déclaré Biden.

Lorsqu'on lui a demandé si le pape pensait qu'il devait continuer à communier, Biden a répondu "Oui".

La Conférence des évêques catholiques des États-Unis a voté cet été pour aller de l'avant avec des changements à l'Eucharistie qui pourraient empêcher les catholiques pro-avortement comme Biden de recevoir la communion.

Le Pape a pris ses distances avec leur position.

En septembre, le Pape a déclaré aux journalistes : « Je n'ai jamais refusé l'Eucharistie à personne.

Il a ajouté: "La communion n'est pas un prix pour le parfait."

Le Vatican a déclaré que lors de la réunion de vendredi, le pape et Biden ont également discuté de la pandémie, de la migration, de la protection de la planète et de la protection des droits de l'homme, y compris la liberté religieuse.

La réunion a eu lieu avant le sommet du G20 qui se tiendra à Rome ce week-end et le sommet de la COP26 qui débutera à Glasgow dimanche, auxquels participeront Biden.

 

CT

 

La vidéo de la Semaine