Dimanche, 5 decembre 2021 14:34:46

Le Vatican a publié un lundi déclaration annonçant que les églises n'ont pas le pouvoir de bénir le mariage homosexuel puisque Dieu «ne peut pas bénir le péché», ce qui clarifie la position du pape François sur les unions homosexuelles.   

La Congrégation pour la Doctrine de la Foi du Vatican a publié une réponse officielle à la question de savoir si les églises catholiques ont le pouvoir de bénir les unions homosexuelles. La question se pose quand «des plans et des propositions de bénédictions d'unions de personnes du même sexe sont avancés» dans certains «contextes ecclésiaux».

«… Il n'est pas licite de donner une bénédiction sur les relations, ou les partenariats, même stables, qui impliquent une activité sexuelle en dehors du mariage…», lit-on dans la déclaration du Vatican. 

«Comme c'est le cas des unions entre personnes de même sexe. La présence dans de telles relations d'éléments positifs, qui doivent en eux-mêmes être valorisés et appréciés, ne peut justifier ces relations et en faire des objets légitimes d'une bénédiction ecclésiale, puisque les éléments positifs existent dans le contexte d'une union non ordonnée au plan du Créateur. . »

Dans une interview accordée lundi au Christian Post, Bill Donohue, président de la Ligue catholique , qui prétend être la plus grande organisation catholique de défense des droits civiques du pays, a déclaré que la déclaration était «très» bien accueillie car elle levait le doute sur la position du Vatican sur ce sujet. .

«Cette [décision] le termine», a déclaré Donohue. «Il n'y a plus rien à discuter. Ce n'est pas négociable. Le Vatican n'a rien laissé sur la table avec ces gens qui poussaient ce programme. Cela a montré très clairement que l'Église peut bénir les homosexuels en tant qu'individus, mais elle ne bénira jamais les unions homosexuelles, sans parler du mariage homosexuel.

Le mariage homosexuel ne peut pas être considéré comme légal dans l'Église parce qu'il n'y a aucune raison de le considérer comme «même de loin analogue au plan de Dieu pour le mariage et la famille», a partagé la déclaration écrite par le cardinal Luis Ladaria, un jésuite espagnol.

La déclaration du Vatican intervient après que le pape François a déclaré lors d'une interview documentaire en octobre dernier qu'il pensait que des lois sur l'union civile devraient être créées pour couvrir légalement les couples de même sexe dans la sphère civile. 

«Les homosexuels ont le droit de faire partie d'une famille. Ils sont enfants de Dieu et ont droit à une famille. Personne ne devrait être expulsé ou rendu misérable à cause de cela », a déclaré le pape.

Donohue a déclaré que c'était une déclaration mal formulée du pape. Mais alors que certains catholiques ont exhorté le pape François à bénir le mariage homosexuel dans le passé, la déclaration publiée aujourd'hui définit sa position sur les unions homosexuelles.  

Donohue a déclaré que la déclaration provenait du plus haut bureau doctrinal de l'Église catholique et ne serait pas publiée sans la bénédiction du pape.

"J'ai été frappé par le fait que c'était si définitif", a déclaré Donohue. «Ils ont vraiment claqué la porte sur cette question. Et je pense que c'est bienvenu parce que certains catholiques et non-catholiques disent: «Eh bien, où est l'Église sur cette question? Il semble se pencher vers leur chemin. Et maintenant, je pense que cela y mettra fin. Et si les catholiques n'aiment pas ça, eh bien, ils devront alors changer de statut.

Dans sa déclaration, le Vatican a déclaré que la bénédiction illégale des unions de même sexe n'est pas «une forme de discrimination injuste, mais plutôt un rappel de la vérité du rite liturgique et de la nature même des sacramentaux, tels que l'Église les comprend. . »

La réponse du Vatican a déclaré que la communauté chrétienne et les pasteurs devraient «accueillir avec respect et sensibilité les personnes à tendance homosexuelle» et trouver des moyens appropriés pour «leur annoncer l'Évangile dans sa plénitude».

«Mais [Dieu] ne bénit pas et ne peut pas bénir le péché: il bénit l'homme pécheur, afin qu'il puisse reconnaître qu'il fait partie de son plan d'amour et se laisser changer par lui. En fait, il «nous prend tels que nous sommes, mais ne nous laisse jamais tels que nous sommes» », a ajouté le communiqué.

La position de l'Église catholique va au-delà du mariage homosexuel puisqu'elle ne bénira aucune union contre le dessein de mariage de Dieu, a conclu Donohue.

«Nous pouvons aller plus loin», a-t-il déclaré. «L'Église ne bénira jamais la cohabitation. Ce n'est pas seulement avec les homosexuels. Il y a des gars et des filles qui vivent ensemble en dehors du mariage, et l'Église ne le reconnaît pas. Il ne s’agit pas strictement des homosexuels, même si ce sont eux qui font pression pour cela, évidemment. Mais cela s'appliquerait à toute union qui est en dehors du [mariage licite]. »

CP

 

La vidéo de la Semaine