Un mari et une femme récemment convertis au christianisme ont été harcelés puis bannis de leur village du nord-est de l'Inde pour avoir refusé de renoncer à leur foi.

International Christian Concern (ICC) rapporte que Jaga Padiami et son épouse se sont convertis en décembre dernier après avoir rencontré plusieurs chrétiens qui partageaient l'Évangile. 

Puis le mois dernier, le couple a été convoqué à une réunion avec le chef du village de Kambawada, Koya Samaj, qui leur a ordonné d'abandonner leur foi retrouvée, mais ils ont refusé.

Padiami a déclaré: "Même si vous me chasserez du village, je ne quitterai pas Jésus-Christ."

Les villageois locaux ont été enragés par le commentaire de Padiami et ont saccagé sa maison. Ils ont jeté ses affaires dans la rue et ont enfermé le couple hors de leur maison, les forçant à quitter le village.

Padiami a déclaré que les villageois avaient même menacé de tuer le couple s'ils revenaient à moins de donner suite à la renonciation. 

Ils auraient déposé plainte auprès de la police de Malkangiri, mais l’affaire n’a toujours pas été résolue. Padiami et sa femme vivent dans un autre village en dehors du village de Kambawada.

L'Inde se classe 10e sur la liste de surveillance mondiale 2020 Open Doors des pays où il est le plus difficile ou le plus dangereux d'être chrétien.

CBN News