L’exemple de l’église Flowing Stream

La pression des autorités chinoises s’intensifie sur les chrétiens. Dans le village de Yangzai, l’église Flowing Stream a dû fermer ses portes depuis quelques temps. La présence de l’église inoccupée au cœur du village était alors considérée comme «un empiétement sur les bases culturelles du village». 

En quelques jours, les autorités locales ont transformé le lieu en «centre culturel du village de Yangzai». Ce centre fait la promotion du socialisme et du nationalisme chinois. Une autre église proche de Yangzai a également subi le même sort. Un expert du Time Magazine, journal américain, explique cette démarche:

«Le gouvernement chinois a peur que ses citoyens, notamment les classes les moins éduquées, se tournent vers le christianisme plutôt que vers le nationalisme et le socialisme.»

Pression du gouvernement chinois

Les autorités chinoises craignent que le manque de présence de l’idéologie communiste et qu’une «vie culturelle monotone» ne poussent les citoyens vers la religion. En convertissant une église en centre culturel, le gouvernement espère que les chrétiens vont abandonner leur foi et adopter le socialisme. Récemment, une vidéo publiée par les autorités chinoise mettait en avant la «conversion réussie de chrétiens (vers le socialisme) grâce à l’éducation».

Portes ouvertes