Pour de nombreux chrétiens évangéliques aux États-Unis, il existe un écart entre ce qu'ils disent et la façon dont ils donnent de manière caritative, disent les chercheurs.

Selon les résultats d'une étude publiée jeudi, plus de la moitié des chrétiens évangéliques aux États-Unis préfèrent soutenir des organisations caritatives laïques plutôt que des ministères confessionnels ou d'autres organisations.

Infinity Concepts et Gray Matter Research ont demandé à plus de 1 000 protestants évangéliques aux États-Unis de nommer leur organisme de bienfaisance ou leur ministère préféré à soutenir. Les résultats, publiés dans le rapport The Favorite Charity: Evangelical Giving Priorities , étaient un peu inattendus.

Alors que la grande majorité des évangéliques, 84%, ont déclaré qu'ils préféreraient soutenir les organisations chrétiennes plutôt que les non-chrétiennes, seuls 46% des donateurs évangéliques ont en fait désigné une organisation confessionnelle comme leur favori à soutenir. 

Les 54% restants des répondants ont nommé une organisation laïque comme leur préférée.

Sur la base des résultats de l'étude, le fondateur d'Infinity Concepts, Mark Dreistadt, a déclaré qu'il craignait que les évangéliques donnent la priorité aux organisations laïques par rapport aux groupes confessionnels. 

"Certes, les évangéliques peuvent et doivent être préoccupés par des choses telles que l'alphabétisation des adultes, le sans-abrisme ou la pollution", a déclaré Dreistadt dans un communiqué. "Mais il est à noter que tant de gens font des organisations laïques leur priorité absolue, en particulier lorsqu'il existe des organisations chrétiennes solides qui font un travail similaire à certains de ces favoris laïques."

Parmi ceux qui ont déclaré préférer soutenir les organisations chrétiennes, plus de la moitié ont déclaré qu'ils soutiendraient « les organisations qui ont leur foi chrétienne comme une partie importante du travail qu'ils font », contre 32 % qui préfèrent soutenir « les organisations qui ont une origine chrétienne ». ou de perspective, mais ne mènent pas nécessairement un travail spécifiquement chrétien.

L'étude a également révélé que les chrétiens qui donnent sont relativement monolithiques dans les organisations auxquelles ils donnent. Au total, 19 marques différentes représentent collectivement l'organisation préférée de 53 % des donateurs évangéliques.

Parmi ces marques, les cinq plus populaires - St. Jude Children's Research Hospital, The Salvation Army, American Red Cross, Samaritan's Purse et UNICEF - ont été désignées comme les préférées de 34% de tous les donateurs évangéliques.

Les donateurs évangéliques reflètent également de près les donateurs américains en général en ce qui concerne les causes qu'ils favorisent, des maladies spécifiques telles que le cancer ou le diabète (19%) et l'aide internationale et le développement (18%) étant les plus populaires parmi les évangéliques, selon l'étude.

Les grandes organisations ont également tendance à attirer davantage de donateurs évangéliques. Seulement 12% des donateurs évangéliques ont nommé une organisation préférée avec des revenus inférieurs à 10 millions de dollars.

Selon l'étude, les revenus annuels totaux moyens du formulaire IRS 990 des organisations favorisées par les évangéliques sont de 1,07 milliard de dollars.

Ron Sellers, président de Grey Matter Research, a déclaré que la recherche indique que les dirigeants et les stratèges du ministère d'aujourd'hui pourraient avoir besoin de réajuster leurs plans de collecte de fonds.

"En réalité, les donateurs évangéliques sont très similaires aux autres donateurs", a déclaré Sellers. « De nombreux dirigeants de ministères doivent élargir leur réflexion stratégique et comprendre comment des organisations entièrement laïques ont fait de si larges incursions dans la population évangélique. La concurrence pour le dollar des donateurs est beaucoup plus large et plus forte que ne le reconnaissent certains dirigeants. »

L'étude reflétait des résultats similaires de Gray Matter Research menée l'année dernière. Alors que la plupart des évangéliques disent que la dîme, donner 10% de ses revenus à l'Église, est un commandement biblique , seuls environ 13% s'engagent à donner régulièrement à l'église. En comparaison, la moitié donnent moins de 1 % de leur revenu annuel.

L'étude, The Generosity Factor: Evangelicals and Giving , a révélé que l'évangélique moyen a donné en moyenne 2 545 $ au total au cours des 12 mois précédents - 1 923 $ à l'Église et 622 $ à la charité. Les évangéliques ont donné une médiane de 340 $ à l'Église et de 50 $ à la charité, pour un total de 390 $.

 

La vidéo de la Semaine