Le pasteur d'origine kényane Christian Lwanda était parmi les orateurs de la conférence finale Ensemble pour l'Évangile, où il a exhorté les pasteurs et les chefs de ministère à ne pas compter sur des forces extérieures, aussi bien équipées soient-elles, pour accomplir l'œuvre de Dieu. 

Lwanda, qui est pasteur associé à l'Église de la communauté évangélique d'Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, a prêché le dernier jour de la conférence TG4 , qui a réuni des dirigeants d'églises de 62 pays et de tous les États des États-Unis, et les a encouragés à "persister dans le mot." 

Si les pasteurs "vont avoir confiance en la Parole de Dieu pour faire l'œuvre de Dieu", ils doivent "persister dans la Parole, prêcher la Parole et être préparés par la Parole à se tenir devant le juge" de leurs ministères. 

"Persistez dans la Parole parce que la Parole est le seul endroit où les humains pécheurs peuvent voir leur état désespéré et sans espoir devant notre Dieu Saint et leur besoin de salut, qui ne peut être trouvé que dans la foi en Jésus-Christ", a déclaré Lwanda.

« Juste là, vous avez la nécessité de l'Écriture. Ce n'est que dans la Bible que l'on nous montre un Dieu saint qui a créé l'homme à son image, mais l'homme s'est rebellé contre Dieu, attirant sur lui la juste et sainte colère éternelle de Dieu. … Mais 'Dieu démontre son amour en ceci que, alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous' », a-t-il ajouté, citant Romains 5:8.  

Plus tôt dans le sermon, Lwanda a cité  2 Timothée 3:14 , où l'Apôtre Paul encourage Timothée à rester ferme dans les Écritures même s'il était parmi « les faux docteurs qui nient, tordent la Parole, rejettent le modèle de la saine doctrine qui vient du Mot."  

« Timothée doit persister dans cette Parole car c'est la seule Parole qui sauve ; cela vient de Dieu. … Et par conséquent, porte la propre autorité de Dieu, de sorte que désobéir à la Parole, c'est désobéir à Dieu », a déclaré Lwanda.

« Il vient de Dieu, ce qui signifie qu'il est infaillible. Dieu est sans erreur. Ce qu'Il exhale dans Sa Parole est sans erreur. Cela vient de Dieu, et l'Écriture dit que c'est « profitable ». Parlez d'un euphémisme !"  

La Bible est faite non seulement pour la congrégation, mais aussi pour les pasteurs, a souligné Lwanda, ajoutant que "nous n'avons pas besoin de compter sur autre chose pour faire l'œuvre de Dieu que sur la Parole de Dieu".  

Pour illustrer son propos, Lwanda a raconté que lorsqu'il était joueur de rugby au lycée à Nairobi, au Kenya, l'équipe dans laquelle il jouait était bien équipée, avec les meilleures chaussures et des maillots propres. À un moment donné, ils ont joué contre une équipe de l'ouest du pays et leurs joueurs avaient des chaussures en lambeaux et ressemblaient à une équipe facile à battre. 

Bien qu'il ait immédiatement supposé que son équipe gagnerait le match, il s'est vite rendu compte que l'autre équipe allait gagner car, malgré leurs chaussures déchirées, ils étaient des joueurs talentueux.  

"Après un tacle qui m'a laissé voir des étoiles et tous mes ancêtres, j'ai réalisé que mes chaussures ne m'aideraient pas ici. J'avais mis ma confiance dans la mauvaise chose pour gagner le match", a raconté Lwanda. 

« De la même manière, il est si facile pour vous et moi de mettre notre confiance en autre chose que la Parole de Dieu pour faire l'œuvre de Dieu. Il nous est si facile de mettre notre confiance en notre sagesse, en notre capacité pour naviguer dans des problèmes complexes, dans notre force personnelle ou notre charisme, dans notre capacité à larguer des bombes de vérité en 240 caractères ou moins."

Lwanda a déclaré que les pasteurs ont une raison de louer Dieu en raison de leur capacité à « venir à lui comme des petits enfants » afin que « sa Parole puisse faire son œuvre dans nos cœurs en tant que pasteurs ».  

"Oh, comme nous avons besoin de sa Parole pour faire son travail dans nos propres cœurs en tant que pasteurs si nous voulons aimer, écouter, supporter les brebis - même les brebis qui nous mordent", a-t-il dit.  

« C'est la Parole de Dieu qui non seulement nous équipe et mûrit, c'est la Parole de Dieu qui équipe et mûrit l'Église. … C'est la Parole de Dieu qui porte la puissance de Dieu pour faire l'œuvre de Dieu », a-t-il ajouté, se référant à Romains 1:16  et Isaïe 55:11 à propos de la puissance de l'Évangile par rapport au salut et comment, lorsqu'il est prêché, il n'est jamais vide.  

 

Lwanda a décrit la Bible comme "suffisante pour unir les chrétiens divisés dans n'importe quelle culture [et pour] gérer des problèmes culturels complexes dans n'importe quelle culture".  

"La Parole de Dieu est suffisante pour vous soutenir, vous et moi, frères pasteurs, dans tout défi du ministère pastoral", a ajouté Lwanda. "Alors, comment allons-nous, persistant dans la Parole, frères pasteurs?"  

« L'Écriture dit que Timothée connaissait bien la Parole. Connaissons-nous bien la Parole ? Ou connaissons-nous mieux les blogs et les réseaux sociaux ? Dans les paroles de Jérémie 1 , Dieu veille sur Sa Parole pour l'accomplir. Ainsi, lorsque nous persistons dans la Parole, nous obtenons une place au premier rang pour regarder Dieu accomplir Sa Parole."

Les pasteurs ont la capacité de se joindre à Dieu alors qu'Il exécute Sa Parole à travers eux, ce qui peut avoir des implications massives sur la façon dont ils font le travail missionnaire, a ajouté Lwanda.  

"Je vous en supplie, en tant que personne du Sud global, … s'il vous plaît, ne dépensez pas l'argent de votre église en envoyant et en soutenant des missionnaires qui croient en autre chose que la Parole de Dieu pour faire l'œuvre de Dieu", a exhorté Lwanda.  

"S'il vous plaît, envoyez-nous des gens qui sont convaincus que c'est la Parole de Dieu qui appellera les élus de Dieu et construira l'Église de Dieu, et élèvera des pasteurs indigènes jusqu'à ce qu'ils sachent dans leurs os que c'est la Parole qui fera le travail. " 

Les pasteurs doivent s'assurer qu'ils prêchent la Parole de Dieu parce que Dieu regarde, a averti Lwanda, réitérant Timothée comme exemple, notant que "Dieu produira du fruit". 

« Si Timothée veut être un prédicateur fidèle, il doit manier correctement la Parole de Dieu. Parce que son public principal est Dieu. Et puis Paul lui donne des conseils sur la manière de procéder : 'En saison et hors saison, lorsque les conditions favorisent la prédication biblique et lorsque les conditions ne favorisent pas l'enseignement biblique.'

« Paul lui dit que les gens ne supporteront pas un enseignement solide parce qu'ils préfèrent ' s'entasser des enseignants qui leur diront ce qui est nécessaire et pertinent.' Fait intéressant, l'accent n'est pas mis ici sur le faux enseignant, mais sur les fausses églises qui embauchent et paient autant de faux enseignants que possible pour leur chatouiller les oreilles jusqu'en enfer." 

Lwanda a conclu son sermon par une prière pour tous les pasteurs présents. 

« Saint-Père, voudriez-vous nous accorder la confiance en votre capacité à utiliser votre parole pour faire votre travail, à tel point que nous persisterions obstinément dans la parole, prêcherions hardiment la parole, que nous soyons lentement préparés par la parole pour nous tenir debout avec confiance et être récompensés par Toi la Parole Vivante, au Nom de Jésus nous prions, amen. 

CP

 

La vidéo de la Semaine