Le sondage du Public Religion Research Institute a révélé que 62% des Américains pensent qu'il devrait y avoir une voie vers la citoyenneté pour les immigrants vivant illégalement dans le pays, à condition qu'ils remplissent certaines conditions. Bien que les opinions des Américains sur la question aient peu changé depuis 2013, lorsque la même question a été posée – à l'époque, 63 % la soutenaient – ​​les opinions des évangéliques blancs ont radicalement changé.

Moins de la moitié des évangéliques blancs - 47% - soutiennent une voie vers la citoyenneté, une chute à près de deux chiffres par rapport aux 56% qui l'ont soutenu en 2013. Parmi les évangéliques blancs qui fréquentent l'église chaque semaine, le soutien est encore plus faible, 45%, et a a chuté de 13 points par rapport à 2013 (58 %).

Les protestants blancs (59 %), les protestants noirs (75 %), les catholiques blancs (54 %) et les catholiques hispaniques (70 %) soutiennent tous une voie vers la citoyenneté.

"À l'exception des protestants évangéliques blancs, la majorité de tous les groupes religieux soutiennent une voie vers la citoyenneté pour les immigrants sans papiers", a déclaré PRRI dans une  analyse .

Les présidents  Bush et  Obama ont soutenu une voie vers la citoyenneté, tout comme le président Biden. Le président Trump a également  soutenu une voie vers la citoyenneté, bien que son plan se concentre uniquement sur les jeunes immigrants vivant illégalement dans le pays.

Sur une autre question, près des deux tiers des Américains (64 %) sont favorables à ce que les immigrants amenés illégalement aux États-Unis alors qu'ils étaient enfants – les « rêveurs » – aient accès à la citoyenneté. Les évangéliques blancs (47 %) et les républicains (44 %) sont les seuls groupes qui ne soutiennent pas un tel plan.

Pendant ce temps, les évangéliques blancs sont également le groupe démographique religieux le moins susceptible d'être d'accord avec l'affirmation selon laquelle "le nombre croissant de nouveaux arrivants d'autres pays renforce la société américaine". Seuls 35% des évangéliques blancs sont d'accord avec cette affirmation, contre 46% des catholiques blancs, 46% des protestants blancs de la ligne principale, 69% des protestants noirs et 61% des catholiques hispaniques. Parmi tous les Américains, 56 % sont d'accord avec l'énoncé.

L'enquête a été publiée le 3 février.

Crédit photo : ©Getty Images/Andrey Popov

 


Michael Foust a couvert l'intersection de la foi et de l'actualité pendant 20 ans. Ses articles ont été publiés dans Baptist Press,  Christianity Today The Christian Post , le Leaf-Chronicle  le Toronto Star et le Knoxville News-Sentinel .  

 

 

La vidéo de la Semaine