Dimanche, 5 decembre 2021 15:22:21

Un pasteur âgé qui a été kidnappé au début du mois par des hommes armés déguisés en officiers de la Police nationale haïtienne aurait été libéré. La rançon du pasteur de 79 ans avait été payée, mais ses ravisseurs ont ensuite refusé de le libérer.

Le pasteur Jean Pierre Ferrer Michel, membre fondateur de l'église Jesus Center, a été enlevé le 3 octobre par le gang des 400 Mawozo. Sa libération a été annoncée mardi dans une vidéo publiée sur Facebook par sa fille.

Le Miami Herald a rapporté mercredi qu'une rançon de 300 000 $ avait été versée en échange de sa libération et d'un autre membre de sa congrégation.

Délex Etienne, un consultant en communication haïtien a tweeté qu'un montant supplémentaire de 250 000 $ avait été payé.

CBN News a précédemment rapporté que le cas de Michel n'attirait pas beaucoup l'attention des médias internationaux, seulement dans la presse locale. 
 
"Ils n'en parlent pas comme s'ils parlaient du cas du groupe des 17. Mais cet homme est aussi un citoyen américain", a déclaré un ami de la famille au Miami Herald sous couvert d'anonymat. 

Pendant ce temps, le groupe Christian Aid Ministries appelle à la prière pour que les 17 missionnaires qui ont été kidnappés en Haïti le 16 octobre soient ramenés sains et saufs après que le chef de gang a récemment menacé de tous les assassiner.

Des membres du gang des 400 Mawozo revendiquent la responsabilité de l'enlèvement et demandent 17 millions de dollars de rançon pour leur libération en toute sécurité. 

Cinq enfants font partie des 16 Américains et un Canadien qui ont été emmenés avec leur chauffeur haïtien lors d'une visite dans un orphelinat.

En plus de demander des prières pour la libération en toute sécurité de leurs travailleurs humanitaires, Christian Aid Ministries exhorte également les croyants à prier pour que le cœur des ravisseurs soit transformé par l'amour de Jésus-Christ.  

 

CBN News

 

La vidéo de la Semaine