Mercredi, 20 octobre 2021 09:17:05

Carmen Mukendi en compagnie de son mari, Paul Mukendi

PHOTO : INSTAGRAM / RÉVÉREND PAUL MUKENDI

Carmen Mukendi, conjointe du révérend et fugitif Paul Mukendi, a été arrêtée par le Service de police de la Ville de Québec, mercredi. Les autorités craignaient qu'elle quitte le pays pour aller rejoindre son mari et des membres de son église à l'étranger.

Carmen Mukendi avait été arrêtée le 8 septembre pour harcèlement criminel et intimidation d’une personne du système judiciaire. Elle avait été libérée sous promesse de comparaître en cour à une date ultérieure.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a cependant dû intervenir pour s'assurer qu'elle respecte cet engagement. Ayant des motifs raisonnables de croire que cette personne allait omettre d’être présente au tribunal pour être traitée selon la loi, les policiers du SPVQService de police de la Ville de Québec ont procédé à son arrestation cette nuit, confirme le porte-parole du service de police, David Pelletier.

Vers Paris?

Carmen Mukendi, 38 ans, a été détenue brièvement avant de comparaître au palais de justice de Québec. Selon divers médias qui ont assisté à la comparution, elle aurait eu en sa possession un billet d'avion pour se rendre à Paris, où elle espérait rejoindre, avec son enfant de 14 mois, son mari et des membres de l'église Parole de vie. C'est du moins ce qu'a suggéré la Couronne.

Selon Le Soleil, le billet d'avion, au départ de Toronto, était daté du 14 octobre. Selon le même journal, l'avocat de Carmen Mukendi, Me Charles Levasseur, aurait déclaré qu'elle avait aussi un billet de retour pour le 27 octobre. Il a été impossible de confirmer ces informations auprès de Me Levasseur.

Carmen Mukendi a été libérée de nouveau, mais sous plusieurs conditions, dont celle de remettre tous ses passeports et de ne pas quitter le district judiciaire de Québec.

La femme de Paul Mukendi tient un micro dans les mains et est épaulée par deux femmes.

La femme de Paul Mukendi (au centre), lors d'un discours le 22 août 2021, peu de temps après le maintien de la condamnation de son mari pour agression sexuelle.

PHOTO : FACEBOOK / MINISTÈRE PAUL MUKENDI

En cavale depuis près de deux mois

Le pasteur Paul Mukendi, qui agissait comme prédicateur au Centre évangélique Parole de vie qu'il a lui-même fondé, sur le boulevard Pierre-Bertrand, a été débouté par la Cour d'appel en août dernier. Il interjetait appel de sa condamnation de huit ans de prison pour avoir agressé sexuellement une mineure.

Il devait se livrer aux autorités en vertu d'un ordre de la cour, mais ne s'est jamais présenté dans un poste de police. L'homme de 44 ans aurait fui en République démocratique du Congo, son pays natal, et nargue depuis les autorités canadiennes en faisant des apparitions en ligne.

 

Radio Canada