Justin Bieber n’hésite pas à ramener lui-même son arrestation sur le tapis.

N’évitant pas la conversation sur son passé trouble désormais, Justin Bieber souligne lui-même le septième anniversaire de sa désormais célèbre arrestation, un événement qu’il décrit comme «pas son heure la plus glorieuse».

«Il y a sept ans, j’étais arrêté, pas mon heure la plus glorieuse. Pas fier d’où j’étais dans ma vie. J’avais mal, j’étais malheureux, confus, fâché, mal guidé, incompris et en colère contre Dieu. Je portais aussi trop de cuir pour quelqu’un qui était à Miami (…)», lance Bieber avec une pointe d’humour, mais très sérieux, dans une longue missive proposée sur Instagram dans laquelle il aborde sa foi renouvelée et son état d’esprit. 

Le chanteur canadien de maintenant 26 ans était arrêté en 2014 pour conduite sous influence et illégale dans les rues de Miami, en Floride, mais aussi absence de permis et pour avoir résisté à son arrestation, rapporte TMZ.