Lundi, 10 aout 2020 18:18:03

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa précise que les fidèles doivent garder leurs distances, porter des masques et se désinfecter les mains.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé la réouverture des lieux de culte le 1er juin avec des directives strictes pour empêcher la propagation du coronavirus.

Les églises, mosquées, temples et autres lieux de culte reconnus devront faire le nécessaire pour s'assurer que les fidèles gardent leurs distances.

Un maximum de 50 personnes seront autorisées à assister en fonction de la taille de la salle ou du bâtiment.

Tous les fidèles devront porter des masques et se désinfecter les mains.

Le président Ramaphosa a reconnu le rôle joué par les chefs religieux dans la communauté, y compris les conseils et les prières.

Il a déclaré que la pandémie avait fait des ravages sur le bien-être religieux de nombreuses personnes, d'où la nécessité de rouvrir les lieux de culte alors que le pays se dirige vers ce que le gouvernement a qualifié de niveau trois d'assouplissement des restrictions de confinement.

Le président a annoncé la tenue d'une journée nationale de prière le 31 mai.

Les lieux de culte ont fermé leurs portes en mars dernier. Certains chefs religieux ont diffusé des services en ligne.

L'Afrique du Sud a enregistré à ce jour 24 264 cas de coronavirus - le nombre le plus élevé du continent - et 524 personnes sont malheureusement décédées des suites du virus.