Lundi, 10 aout 2020 17:52:38

Le mouvement de grève décrété depuis lundi 10 février 2020 vient sauver, de justesse, le pasteur Moïse Mbiye, dans l'affaire qui l'oppose à Éliane Bafeno, au Parquet général de la Gombe. Car, selon des juristes, l'homme de Dieu se retrouverait déjà, à ce jour, au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK), au regard de certaines preuves qui l'accablent, détenues par la plaignante.

Il faudra donc attendre la levée de la grève pour poursuivre la procédure qui est encore au niveau de la confrontation directe, "toutes les affaires civiles et pénales étant suspendues", explique un avocat sous le sceau de l'anonymat. "Mais la grève ne durera pas plus d'une semaine", rassure-t-il.

Éliane Bafeno dont le collectif d’avocats vient d'être renforcé de Maître Francis Kalombo, n'apparaîtra plus régulièrement en public, selon ce dernier, pour des raisons de sécurité.

Francis Kalombo avoue avoir reçu, depuis le week-end dernier, une cinquantaine de plaintes d'autres filles, de même nature, contre le même pasteur, en dehors d'Eliane Bafeno.

Info Média Christ /Mediacongo.net