Dimanche, 3 juillet 2022 00:29:10

Des hommes armés ont enlevé dimanche 36 personnes dans deux églises du nord-ouest du Nigeria, après avoir attaqué plusieurs villages de l'Etat de Kaduna, ont déclaré lundi les autorités locales.

   "36 personnes ont été enlevées" par les assaillants ayant pris d'assaut l'église baptiste Maranatha et l'église catholique St Moses dans le village de Rubu, a affirmé à l'AFP le commissaire à la sécurité de l'Etat de Kaduna, Samuel Aruwan.

   Trois villageois ont également été tués, a précisé M. Aruwan.

   Dimanche, les ravisseurs ont "libéré deux otages, dont un chef de communauté. Trente-quatre personnes sont toujours entre les mains des bandits", a ajouté le commissaire.

   Les autorités ont précisé que des hommes à moto ont pris d'assaut plusieurs villages du gouvernement local de Kajuru.

   Selon des résidents interrogés par l'AFP, les hommes armés ont kidnappé la majorité des otages dans les deux églises mais également d'autres personnes dans les villages.

   Ces violences surviennent deux semaines après le massacre de quelque 40 paroissiens dans une église du sud-ouest qui avait choqué le pays le plus peuplé d'Afrique, dans une région d'ordinaire épargnée par les violences.

   Le nord-ouest et le centre du Nigeria sont eux le théâtre de bandes criminelles, les "bandits", qui attaquent les villages, pillent et tuent les habitants.

   Ces gangs armés pratiquent également de nombreux enlèvements contre rançons mais visent d'habitude les établissements scolaires et les voyageurs sur les routes.

 

Afp

 

 

La vidéo de la Semaine