Dimanche, 5 decembre 2021 14:12:10

Les militants chrétiens supplient le gouvernement nigérian de prendre des mesures pour mettre fin à l'agression contre les chrétiens après une nouvelle attaque meurtrière.

Un chrétien a été tué et plus de 100 autres kidnappés lors d'une attaque contre un service religieux au Nigeria ce week-end. 

Des hommes armés ont ouvert le feu lors d'un service à l'église baptiste Emmanuel de Kakau Daji, Kaduna, dimanche. 

Il s'agit de la dernière d'une série d'attaques  contre des chrétiens au Nigeria,  malgré des avertissements successifs sur le déclin de la sécurité et des appels répétés au gouvernement pour qu'il agisse.

Le révérend Joseph Hayab, de la branche Kaduna de l'Association chrétienne du Nigeria (CAN), a déclaré au journal national :

Politique Nigeria , qu'il est "sérieusement inquiet" de la situation sécuritaire.

Jo Newhouse, porte-parole d'Open Doors pour l'Afrique sub-saharienne, a déclaré que le gouvernement nigérian "défaillait cruellement ses citoyens".

Elle demande aux chrétiens de prier pour les croyants au Nigeria alors qu'elle avertit que l'insécurité dans la région "crée un terreau idéal pour l'extrémisme".

"Cet enlèvement est un exemple choquant de l'audace des soi-disant bandits et de l'impunité qui s'intensifie, apparemment sans limites au Nigeria", a-t-elle déclaré. 

"Le gouvernement échoue gravement à ses citoyens dans cette affaire et l'anarchie continue crée un terreau idéal pour l'extrémisme.

"Nous appelons le Corps international du Christ à rester dans une prière fervente pour la libération des membres de l'église et que le Seigneur utilisera cette situation pour apporter une percée dans cette situation.

"Priez pour la protection du Seigneur sur ces croyants et qu'ils expérimentent sa paix au milieu de la situation."

 

CP

 

La vidéo de la Semaine