Mercredi, 21 octobre 2020 22:56:26

Le pasteur Jean Philippe Quetant et son épouse Erna Plancher-Quetant ont tous deux été abattus à leur domicile alors qu'ils étaient missionnaires en Haïti,  rapporte NBC2 à Fort Myers .

Le couple était en train de construire une église et un orphelinat, mais une invasion de domicile a entraîné le saccage de leur maison, le vol de leurs biens et, tragiquement, tous deux ont été abattus lors de l'invasion.

Faithwire: `` Nous n'avions  pas peur '': un membre de l'équipe missionnaire canadienne raconte une évasion dramatique d'Haïti

«C'est juste surréaliste. Ils auraient pu tout prendre et les laisser seuls, ils n'auraient rien fait », a déclaré leur fille, Tabitha Quetant. «Si je pouvais leur parler maintenant, je dirais simplement que maman et papa vous aiment et je vous remercie beaucoup pour la façon dont vous nous avez élevés.

La famille essaie toujours de ramener le couple d'Haïti à la maison et elle demande de l'aide.

Le couple était originaire d'Haïti,  selon une page GoFundMe  mise en place par la famille. Il lit, en partie:

C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons le décès du pasteur Jean Phillippe-Quetant et Erna Plancher-Quetant, confirmé le 27 septembre 2020. Ils laissent derrière eux cinq beaux jeunes enfants… Kevin Quetant, Nehemy Quetant, Dan A. Quetant, Tabitha G Quetant, Eleazar Quetant

Le couple bien-aimé a déménagé aux États-Unis depuis Haïti il ​​y a plusieurs années pour une vie meilleure. Ils ont étudié et travaillé très dur tout en élevant des triplés, un fils et une fille. Ils étaient la famille la plus généreuse.

Notre père Jean Phillippe était un pasteur très connu qui aimait Dieu et sa communauté de toute son âme. Jean Phillippe se réveillait souvent la nuit et priait pour leurs enfants pendant qu'ils dormaient. Un vrai protecteur, un père aimant. Notre mère Erma était une travailleuse de première ligne dévouée, travaillant de longues heures pour subvenir aux besoins de sa famille. Elle rentrait à la maison épuisée mais s'assurait toujours qu'elle avait ses enfants prêts pour l'église tous les dimanches et un dîner de famille préparé chaque soir.

En plus d'être des parents aimants, le couple avait une passion pour leur patrie, Haïti. Ils ont cherché à «réaliser leur rêve» de construire une église, un orphelinat, de construire une église et de fournir de nouvelles ressources à la nation frappée par la pauvreté.

Maintenant, après avoir été tragiquement assassinés, leurs enfants s'efforcent de ramener leur corps chez eux en Floride «afin que la famille et les enfants puissent les enterrer correctement et faire leurs derniers adieux».

Ils ont ajouté qu'ils «demandaient des prières» pendant cette période difficile.

La famille a mis en place un GoFundMe pour aider. Vous pouvez le visiter  ICI .

 

CT / IMC