Dimanche, 29 mars 2020 07:07:28

En cas de réussite de la mission russe Luna 27 en 2025, l’endroit de l’alunissage de l’engin pourrait être considéré comme le lieu d’une future station de la Russie sur le satellite.

Prévue en 2025, la mission de l’engin russe Luna 27 doit jouer un rôle majeur dans l’exploration de la Lune par la Russie, a expliqué Igor Mitrofanov, chef du Département de planétologie nucléaire de l’Institut de recherche spatiale de l'Académie russe des Sciences, lors d’une réunion à laquelle a assisté Sputnik. 

«La mission de l’appareil Luna 27 est très importante. Si nous réussissons un alunissage sur la zone la plus intéressante, aux environs du pôle Sud de la Lune, alors nous pourrons y créer une infrastructure pour des recherches scientifiques et technologiques, et peut-être une base lunaire pour nos cosmonautes», a-t-il déclaré.

Il a rappelé que les États-Unis défendaient le concept de «parcs nationaux», c’est-à-dire de zones de la surface lunaire où se déroulent des missions américaines. Parmi elles, les lieux d’alunissage d’Apollo 11 et d’autres appareils, ou ceux qui présentent des empreintes d’astronautes américains et des traсes de rovers.

«Si nous appliquons le même concept, alors la zone dans un rayon de quelques kilomètres autour de l’alunissage de Luna 27 sera liée au projets d’exploration de la Lune par la Russie», a-t-il ajouté.

L’expert n’a pas exclu qu’au XXIe siècle la Lune soit explorée comme l’Antarctique où plusieurs pays ont à présent leurs stations et considèrent de façon informelle les territoires autour de ces dernières comme les leurs.

Futures missions russes

La Russie envisage de lancer son engin Luna 27 vers le satellite en 2025. Cette mission succéderait à celles de Luna 25 en 2021 et Luna 26 en 2024. Luna 27 explorera la zone autour du pôle Sud exposée le plus longtemps à la lumière du Soleil pendant le jour lunaire et où, d’après M. Mitrofanov, le régolithe lunaire est riche en eau.

Sputnik