Mardi, 12 novembre 2019 21:02:46

José Albeiro Vivas, pasteur mais aussi commandant dans l’armée de l’air vénézuélienne, a été arrêté suite à la Marche pour Jésus qu’il organisait le 12 octobre à Barinas, au Venezuela. Selon Evangelical Focus, il avait déclaré au début de la marche ainsi que dans une vidéo où il invitait les chrétiens à ce rassemblement annuel: «Venezuela, le temps de la liberté est venu», ce qui était également le slogan de la marche. Alors que cette déclaration se voulait spirituelle, les autorités l’ont jugée d’ordre politique. Elle a donc été suffisante pour que les agents de la Direction générale de la contre-espionnage militaire (DGIM) arrêtent José Albeiro Vivas. L’officier militaire fait désormais l’objet d’une enquête pour abus de décoration, d’insignes, de titres militaires et désobéissance.

Pourtant, la Constitution de la République bolivarienne du Venezuela, prévoit la liberté de culte dans son article 59:«Toute personne a le droit de professer sa religion et d'exprimer ses convictions soit en privé, soit en public, (...), sans s'opposer à la moralité, aux bonnes coutumes et à l'ordre public».

La rédaction d'Evangeliques.Info / Evangelical Focus 

 

Articles similaires Amériques