Pour les coptes d'Égypte cette série d'incendies dans 3 églises «n'est pas une coïncidence», même si les enquêteurs privilégient la piste accidentelle. Selon eux il s'agirait de court-circuits électriques.  

De graves dégâts à l'église Mar-Girgis al-Gyoushi du Caire

Le vendredi 1er novembre au matin, un incendie a éclaté dans un hall adjacent à l'église Mar-Girgis (St George) al-Gyoushi, dans le quartier de Shubra, au Caire, avant de s'éteindre et de causer de graves dégâts, sans faire de blessés.

5 blessés dans l'incendie de l'église Mar-Girgis de Mansoura

Le 16 octobre, 5 personnes, dont 2 pompiers, ont été blessées dans l'incendie qui a éclaté le matin du 16 octobre à l'église orthodoxe Mar-Girgis de Mansoura, à 120 km au Nord-Est du Caire. L'incendie a complètement détruit la chapelle en bois à l'étage supérieur de l'église.

Samul Mohsen, prêtre à l'église Mar-Girgis de Mansoura, a été alerté par des écolières qui criaient que l'église était en feu. Comme il habite à proximité, il est immédiatement allé vérifier et a trouvé «un énorme incendie qui a éclaté dans la chapelle de l'étage supérieur de l'église et dans la salle de culte attenante. L'incendie a pris naissance dans le plafond en bois du hall adjacent», dit-il.

Du toit de l'église, on pouvait voir du feu et de la fumée :

Samuel Mohsen a ajouté que les images de vidéosurveillance montraient que quelque chose avait été jeté sur le toit du marché aux légumes derrière l'église. Des images d'une autre caméra, prises au même moment, montrent le début d'un incendie dans le plafond en bois du hall de service. 

Armia Iskandar, prêtre de l'église et ingénieur électricien de profession a déclaré qu'il était peu probable qu'un court-circuit électrique ait causé l'incendie: «Quand nous avons construit l'église, nous avons conçu les circuits électriques de la meilleure façon possible et nous nous assurons de tout éteindre quand nous ne sommes pas là. De plus, le tableau de distribution électrique est équipé de dispositifs de protection contre les surintensités et les hausses de tension.»

Une église en bois entièrement détruite par les flammes

Le dimanche soir 13 octobre, l'église orthodoxe Mar-Girgis, située dans le district d'Helwan, au Sud du Caire, a également pris feu. Il s'agisssait d'une structure en bois construite en 1898 par la communauté allemande et utilisée depuis 1971 par l'église copte pour le culte. Andrawes Azmy, prêtre dans cette église depuis 30 ans a déclaré:

«Notre perte est grande. Nous avons perdu un grand bâtiment historique. On ne peut pas reconstruire quelque chose comme ça.» 

Quelques heures après son départ, alors qu'il verrouillait l'immeuble, il a reçu un appel téléphonique lui annonçant qu'il était en train de brûler. «Je me suis immédiatement précipité à l'église et l'ai trouvée en feu avec une épaisse fumée qui remplissait l'endroit. L'ancien bâtiment en bois a brûlé très vite et l'incendie a tout détruit à l'intérieur, avant même que les pompiers n'arrivent». La direction de l'église a appelé des ingénieurs électriciens pour vérifier s'il y avait des signes de court-circuit, mais ils n'en ont trouvé aucun.

La sécurité nationale était-elle au courant des menaces?

Une source locale, qui souhaitait ne pas être citée pour des raisons de sécurité, a déclaré que peu de temps avant les incidents, la sécurité nationale égyptienne avait demandé aux églises de vérifier leurs caméras de vidéosurveillance pour s'assurer qu'elles étaient en bon état. «Cela indique que la sécurité nationale disposait d'informations suggérant que certaines églises en Égypte seraient attaquées.»

Pour Ephraim Youssef, prêtre à l'église de Mansoura, il ne fait aucun doute que les deux incendies sont d'origine criminelle: «Les terroristes changent leurs opérations, passant des bombes aux incendies. Ils visent les églises en bois qui brûlent rapidement.»

Avec Portes Ouvertes